Avant-Quart édition © Mentions légales 2016-2019
Éditions
LE CIMETIÈRE MARIN
Paul VALÉRY
ISBN : 979-10-96170-12-8
Accueil, Catalogue, “Le Cimetière Marin” Paul Valéry
3 ème trimestre 2019 - 68 pages - 21 x 27 cm - 16,00 €
Préface :
Vincent Vinas
Quelques photographies
Jean Paul Cathala m’avait souvent conté l’émotion vécue à Lézignan-Corbières, un soir où mon père y faisait une conférence sur le Cimetière Marin. L’un lisant ces vers, cette musique inoubliable et l’autre partageant une presque vie de contemplation d’un texte. Ce projet de voir réunis, sur une même couverture, Paul Valéry et Papa était bouleversant. Mais que dire des photos ? Si Le cimetière Marin c’est l’Everest, vouloir l’illustrer, c’est L’Everest en plein hiver ! Comment traduire en images ce qui apparaît à tous comme un texte abstrait, voire hermétique ? Comment ne pas céder à l’arbitraire d’images purement subjectives ? Comment éviter de réduire le sens des mots par des illustrations purement narratives ? Jean-Paul Rouvier et Didier Leclerc avaient, eux aussi, accepté l’amical défi et nous partagions la même perplexité, la même impatience. Pour éclairer nos doutes, nous avions trois piliers : le texte de Valéry, le site même du cimetière marin à Sète et la conférence prononcée à Lézignan Corbières et dont j’avais conservé le texte. C’est ainsi, qu’en plein soleil « entre les tombes » à « midi le juste », nous avons décidé d’évoquer à la fois le paysage, la méditation et la sensualité. Car si le texte est assurément spiritualiste, il n’est en aucun cas mystique. Sans cesse s’entremêlent les images les plus crues : « la larme file où se formaient les pleurs », une élévation de la pensée « le temps scintille et le songe est savoir » ainsi qu’une profonde sensualité « courons à l’onde en rejaillir vivant ». Pour traduire cet enchevêtrement, nous avons choisi de mêler nos images, d’en faire de nouveaux objets que nous ne signerions pas individuellement, conscients de nous inscrire dans une perspective collective. Ainsi, ce recueil mérite son nom "Regards Mêlés", car il marque un temps de recueillement sur le travail d’André Vinas. Il traduit aussi l’amitié qui traverse le temps et transcende notre nature mortelle. Il n’est pas anodin que je m’associe modestement à trois des amis qui auront éclairé la vie de mon père pendant tant d’années et que ce projet ait pour socle les mots de Valéry, passeur initiatique qui fait de la mort une alliée.
Regards mêlés
Photographies :
Didier Leclerc Jean-Paul Rouvier Vincent Vinas
Conférence :
Avant-Quart édition © Mentions légales 2016
La couverture et illustrations : dessin de Simon Golberg
Accueil, Catalogue, “Le Cimetière Marin” Paul Valéry
Quelques photographies
avant-quart
Éditions